AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Somewhere only we know.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Maël A. Harper-Wilson
nouveau londonien
avatar

♦ Messages postés : 45
♦ Star de l'avatar : Francisco Lachowski
♦ Pseudo : Tamed.Future


MessageSujet: Somewhere only we know.   Sam 3 Déc - 9:53






MAËL ANDREA HARPER-WILSON

FEAT FRANCISCO LACHOWSKI

C'était beau, parce que c'était perdu d'avance.
THIS YOUR STORY
NOM ✐ Harper-Wilson
PRENOM ✐ Maël
DATE DE NAISSANCE ✐ Le seize mai
LIEU DE NAISSANCE ✐ Wichita dans le Kansas
AGE ✐ vingt-quatre ans
PROFESSION ✐ Artiqte, Peintre et dessinateur
STATUT SOCIAL ✐ Moyen
GROUPE ✐ Croqueur


AND WHAT ABOUT YOU
pseudo: Tamed.Future. ✐ âge: Vingt ans ✐ où avez-vous découvert le forum: Bazzart ✐ comment le trouvez-vous: Très beau ! ♥ ✐ autres: Nothing ! (aa) ✐



Dernière édition par Maël A. Harper-Wilson le Sam 3 Déc - 14:23, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maël A. Harper-Wilson
nouveau londonien
avatar

♦ Messages postés : 45
♦ Star de l'avatar : Francisco Lachowski
♦ Pseudo : Tamed.Future


MessageSujet: Re: Somewhere only we know.   Sam 3 Déc - 9:55



IF WE WERE IN A MOVIE

Franc ✐ Expansif ✐ Drôle ✐ Dragueur ✐ Attachant
Impulsif ✐ Possessif ✐ Sarcastique ✐ Bagarreur ✐ Homme-Enfant
« Maël, ton beau-père va emménager avec nous. » Cette phrase résonnait encore dans l’esprit de ce petit garçon de tout juste huit ans, terrifié déjà à l’idée que le monstre barbu qui lui servait de beau-père vienne poser ses valises sur le parquet ciré de leur maison. Il s’y voyait déjà, prenant un à un les coups sans broncher sous le regard vide de sa mère. Maël n’est pas malheureux. Du moins, il ne l’était pas, jusqu’à l’arrivé de celui-ci dans sa vie, violent alcoolique pourtant fou amoureux de sa mère trop désespérée pour tenter de trouver quelqu’un qui méritait vraiment qu’on l’aime. Affreuse désillusions lui donnant envie de vomir ses tripes sur le dernier tapis acheté. Il était jeune, et déjà, l’amour le dégoûtant, punaise qu’est-ce qu’ils faisaient pitié eux tous, à croire en l’amour fou alors que dans cette jolie maison résidait pourtant un homme transi d’amour battant à sang celle qu’il aimait. Pitoyable, il n’y avait pas d’autres mots. Alors, Maël fuyait, le plus qu’il le pouvait, ce gosse de huit ans courrait le plus loin et le plus vite possible de chez lui, parfois pendant toute une nuit, il courrait ou marchait, fuyant encore. Ce n’est qu’à dit ans que le fatidique cauchemar prit fin, quand le dit beau-père fut incarcéré pour violences. Mais, c’était déjà trop tard pour sa mère. Deux ans, plus de 700 jours de malheurs, elle était vide, sans force et ses yeux ne brillaient plus. S’en était fini de la jeune, fière et gentille Mme Harper-Wilson. Mariée battue à sang, vidé de vie. Maël tentait de passer outre le désarroi dans lequel plongeait sa mère à corps perdu, préférant se concentrer sur lui et sa vie, il se faisait a manger, nettoyait ses vêtements, faisait le ménage et laissait sa mère dormir toute la journée enfermée dans sa chambre, n’en sortant que pour prendre à manger, ou de l’alcool, le visage creusé par la fatigue et la peine. Si l’on pouvait le dire : Maël vivait désormais seul.

Vous avez déjà entendu parler de cet amour guimauve qu’on donne aux amourettes futiles entre enfants ? Âgé de douze ans, Maël fit la connaissance de Ginger, une jolie française d’un an plus jeune que lui, jolie comme tout et surtout vraiment gentille. Elle n’était certes là, que pour les vacances mais Maël et son insouciance de gosse voyait en la brunette une fille dont déjà, il ne pourrait pas se passer, ils avaient passé de nombreuses journées à jouer, s’amuser et pour ainsi dire, ne pas se lâcher. Timide, un peu trop peut-être, taisant ainsi leur ‘’pseudo-amour’’ d’enfants. Ils étaient mignon oui, tout les deux, c’est sur. Et Maël l’aimait vraiment beaucoup, peut-être un peu trop pour qu’elle ne soit qu’une amie mais, bon sang, il n’avait que douze ans et se voyait mal aller le lui dire ne comprenant pas lui-même. « Maël rend moi ça. C’est pas à toi. Avec un air de défi, il la jaugea, gardant toutefois un sourire auquel elle répondit. Il tendit la main avant de la reculer rapidement. « Je te rend ça si tu me fais un bisous. » Riant légèrement, il attendit que ses lèvres viennent plaquer un baiser sur sa joue, après quoi, il lui rendit son fameux jouet. Un comportement d’enfant, en somme, à l’image de leur âge et de leurs sentiments qui leurs étaient alors inconnus. Mais les deux mois se sont vite écoulés, trop vite sans doute et Ginger repartit, aussi vite qu’elle était arrivé, laissant mine de rien Maël dans un état assez second l’histoire de quelques jours. C’était étrange, comme sensation, et il n’était pas sur d’apprécier la ressentir alors que la jolie française s’en allait et que, surement, il ne la reverrait jamais.



Comme tout enfant, Maël s’est vite remis du départ précipité de sa Ginger. Sans pour autant totalement l’oublier, il continuait quand même de faire sa vie de gamin, vivant encore et toujours dans une solitude profonde, sa mère ne vivant même plus dans la maison, allant je-ne-sais-ou à la recherche de je-ne-sais-quoi. Les années s’écoulaient, lentes et vide, sans quoique ce soit de réellement intéressant. Tout du moins, jusqu’à ses quinze ans. Assis sur une marche du perron de sa maison, Maël fumait son énième cigarette de la journée, il avait commencé tôt, à fumer, mais, il s’en fichait royalement, libre comme l’air, il faisait se qu’il lui plaisait, c’était tout. Assis donc sur sa marche, il ne vit pas tout de suite la fille qui débarqua à son côté, sourire aux lèvres. « Tu dois être mon voisin, je me trompe ? Levant le regard vers la dites voix, il ne dit rien, pendant un instant, scrutant les traits de la jolie femme se trouvant devant lui, avant de se rendre compte qu’il ne lui avait toujours pas répondu. Regardant à sa droite, puis à sa gauche, il reporte son regard sur elle. « Dans la logique, si t’habite là, ou là-bas, oui, je suis ton voisin. » « Perdu j’habite en face. Tu m’offriras une cigarette un de ses quatre, pas le choix vu que tu t’es trompé. » Haussant une épaule un léger sourire aux lèvres, elle traversa la rue et retourna dans sa maison, aussi rapidement qu’elle était venu sous le regard incrédule de Maël.

Un vacarme assourdissant se fit entendre dans la maison en face de celle de Maël, il avait vaguement regardé par la fenêtre à l’entente du bruit, jusqu’à se qu’il voit la fille sortir en trombe, traverser la rue et frapper à la porte. « Alors, cette cigarette ? » « T’es jamais venu la demander. » C’était tout se qu’il avait à dire, une touche de sarcasme, c’était la marque de fabrique, en fait. Elle entra sans même qu’il l’y invite et attrapa le paquet de cigarette qui était posé sur le comptoir de la cuisine américaine, lui tendant la première et en allumant une autre pour elle. La regardant faire sans trop broncher, il soupira et prit la sienne. « Tu sais, communément on attend d’être invité à entrer avant de s’incruster comme ça. » « Tu sais, communément, on évite de laisser sa clef sous le paillasson, si je voulais, je rentrais sans frapper. » Haussant les épaules, elle s’assit sur le plan de travail, battant des jambes sans rien dire, un long silence, énorme silence, pas un mot, pas un bruit et pourtant, Maël se sentait étrangement bien, se contentant de profiter du silence. Ce manège durant plusieurs semaines, deux pour être exacte. Elle venait tout les jours, et ils fumaient leurs cigarettes sans parler, en réalité, ils ne connaissaient même pas leurs prénoms respectifs, ne savait rien l’un de l’autre et ça semblait leur convenir parfaitement. Jusqu’au jour ou, sans raison apparente, elle entra dans la maison, l’embrassant sans rien dire, l’entrainant sur le tapis tout en retirant ses vêtements. Sans parler et sans se connaître, ils firent l’amour. Etrange, certes mais, bon sang, la jeune femme resta ancrée dans l’esprit de Maël toute la journée durant et les jours suivants, ou elle ne vint plus pourtant. Plus de nouvelle d’elle après cette journée et se n’est que plus tard qu’il le comprit : Elle s’était volatilisée, sa maison avait été désertée, plus de meubles, plus rien. Elle et sa famille avait déménagé, sans rien dire. Etrange comportement quand on savait qu’ils avaient emménagé il y a peu. Mais, le pire était sans doute toujours et encore cette image qui tournait dans son esprit, son visage sur lequel il n’y avait pas nom. Dieu que s’était frustrant.


Dix-huit ans. L’image de cette femme le poursuivait encore, même si le souvenir s’atténuait, s’était réellement frustrant. Maël avait déménagé, cependant, lors de ses dix-sept ans, il avait quitté son Kansas natal pour poser ses valises à Londre, prêt à entamer des études dans la peinture, se trouvant un petit appartement simple mais confortable qui demeurait constamment en bordel, pinceaux, peintures, fringues, rien n’était rangé, pourtant, il retrouvait tout. C’était son bordel organisé. Un vrai chef-d’œuvre. Vivant au jour le jour, sans se soucier du passé ou des lendemains, il ne pensait qu’à lui, aux fêtes et autres choses du genre sans importance. Il n’était pas particulièrement axés sur l’envie de se taper le plus de filles possible, il avait quand même un certains respect de lui et des autres, n’empêche qu’il passait mine de rien tout de même pas mal de temps à s’amuser à droite et à gauche. Sa vie était parfaitement rythmée et il appréciait les choses telles qu’il les vivait, s’évertuant également à rechercher l’adrénaline, faire des choses stupides pour le fun et se mettre en danger histoire de rire.




Dernière édition par Maël A. Harper-Wilson le Sam 3 Déc - 14:20, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
V. Asher Rhodes
grand londonien
avatar

♦ Messages postés : 540
♦ Star de l'avatar : Colton Haynes.
♦ Pseudo : Map The Soul.


MessageSujet: Re: Somewhere only we know.   Sam 3 Déc - 9:57

Bienvenue & merci de ton inscription !
Bon courage pour ta fiche. I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maël A. Harper-Wilson
nouveau londonien
avatar

♦ Messages postés : 45
♦ Star de l'avatar : Francisco Lachowski
♦ Pseudo : Tamed.Future


MessageSujet: Re: Somewhere only we know.   Sam 3 Déc - 10:55

Merci beaucoup ! ♥
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
E. Samthänn Hermès-Jones
Sam' take me on a date i'll fuck you.
avatar

♦ Messages postés : 62
♦ Star de l'avatar : Mila Kunis.
♦ Doubles-comptes : Mais non je suis pas schizophrène !
♦ Pseudo : Caliells.


MessageSujet: Re: Somewhere only we know.   Sam 3 Déc - 10:55

Bienvenuuue et bonne chance
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Olivia B. Breckenridge
SWEETYADMIN ✐on n'est pas toujours maître de nos vies...
avatar

♦ Messages postés : 815
♦ Star de l'avatar : Lyndsy Fonseca
♦ Doubles-comptes : Pas pour l'instant x)
♦ Pseudo : red swallow


MessageSujet: Re: Somewhere only we know.   Sam 3 Déc - 13:05

Bienvenue sur le forum !
L'AVATAR + LE PRENOM =

_________________

Cause I can't see the sun anymore I can't feel the drugs anymore I can't see the sun anymore but I don't mind you're by my side and I feel fine.
Black Lab • See
the sun
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maël A. Harper-Wilson
nouveau londonien
avatar

♦ Messages postés : 45
♦ Star de l'avatar : Francisco Lachowski
♦ Pseudo : Tamed.Future


MessageSujet: Re: Somewhere only we know.   Sam 3 Déc - 14:23

Merci à vous deux !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
V. Asher Rhodes
grand londonien
avatar

♦ Messages postés : 540
♦ Star de l'avatar : Colton Haynes.
♦ Pseudo : Map The Soul.


MessageSujet: Re: Somewhere only we know.   Sam 3 Déc - 15:12

J'aime beaucoup ta fiche. Tu es validé ! I love you
Bon jeu !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maël A. Harper-Wilson
nouveau londonien
avatar

♦ Messages postés : 45
♦ Star de l'avatar : Francisco Lachowski
♦ Pseudo : Tamed.Future


MessageSujet: Re: Somewhere only we know.   Sam 3 Déc - 15:14

Merci ! ♥
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Somewhere only we know.   

Revenir en haut Aller en bas
 

Somewhere only we know.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
à la faveur de london :: ♦ POUR VOUS :: Come introduce youself :: Accepted-