AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 ALEKSANDRA. b e i r s d o r f. { DONE }

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: ALEKSANDRA. b e i r s d o r f. { DONE }   Lun 23 Aoû - 8:55


ALEKSANDRA E. BEIRSDORF

I THINK I'M READY
NOM • beirsdorf.
PRENOM(S) • aleksandra, eden.
AGE • 20 ans.
DATE DE NAISSANCE • 10 mars 1990.
LIEU DE NAISSANCE • Saint-Pétersbourg, Russie.
PROFESSION • sans-profession.
GROUPE • i'm still breathing.



A CUP OF TEA
Bien loin des banalités new-yorkaise et autres perfections pré-fabriquées américaines, l'histoire que je vais vous compter là n'a rien de conventionnel ni de féérique, elle se passe dans un pays où l'opinion publique et politique est enfermés dans des vices et des corruptions omniprésentes méconnus du monde civilisé.

Saint-Pétersbourg, Russie, 1990.
Dans les ruelles sinistre et puantes des quartiers malfamés russes, prisonnière d'une hiérarchie dépourvue de droiture et d'intégrité, titubait sur des talons hauts à l'aide de ses toutes dernière force l'œuvre d'un réseau de proxénétisme de la plus haute importance. Lizaveta Agron était une « Шлюхи », plus communément appelée une pute, une prostituée, une victime, une donneuse de rêves, mais surtout, elle était la fille d'Evsei Agron dit « Little Don » tueur à gage réputé de la mafia. La voir ainsi abandonnée au milieu de la plus grande avenue de traite de femme du pays tout entier aurait put inciter quelques bonnes personnes à la moral irréprochable à vouloir la sauvé de ce monde sans pitié. Et pourtant, les apparences étaient plus que trompeuses. Liza n'était pas une victime, du moins elle n'avait pas conscience de l'être. Humilié à de nombreuses reprise, salit par multiples hommes et laissé à l'agonie au bord d'un trottoir lorsqu'elle n'était plus d'utilité, Liza avait pourtant de multiples raisons de se désigner comme victime. Malheureusement, elle ne faisait que se contenter de sa misérable vie, pensant éperdument d'après ce qu'elle avait pus voir de l'humanité en globalité, que son existence n'était pas si douloureuse. Elle souffrait c'était certain, mais il devait bien y avoir quelque part ailleurs des personnes qui devaient souffrir bien plus qu'elle. Elle n'avait dans ce cas, aucun droit à la plainte. La vérité était que Lizaveta était animé par un sentiment qui la possédait tout entière à chaque seconde de son existence, elle ne vivait que pour ça. Depuis la mort de son père à l'aube de ses 14 ans dans de tristes circonstances, elle avait été recueilli par la Bratsva – mafia russe – et notamment par son dirigeant Ivan Ivanivitch Biersdorf. Il était son père, son bourreau, son mac, son frère et surtout son amant. Elle était en réalité seule victime du syndrome de Stockholm. Il avait beau user de toute les violences, elle ne pouvait le voir autrement que comme son âme-sœur, son sauveur. Ainsi elle s'exécutait au moindre petit ordre, sans s'opposer, car l'unique chose qu'elle redoutait était de le perdre. Mais à présent dans cette ruelle, jupe déchiré et rictus aux lèvres, elle savait qu'elle le détenait et ceux pour toujours. Inconsciemment elle se toucha le ventre et remercia le ciel de lui donné ce petite espoir.

Saint-Pétersbourg, Russie, 2004
Dans cette même petite allée 14 ans plus tard voyait s'éclore le doux bijoux auquel elle avait donné vie. A demi nue contre la paroi glaciale de l'avenue, elle se retrouvait jambes emprisonnées, suffocante à la venue du désir, happé par de vigoureuses mains robuste . Elle s'appelait Alksandra. Elle était la distraction de toute la mégalopole et la mégalopole était toute sa distraction. Elle jouissait de tout ce qui l'entourait, car elle avait été procrée pour être princesse. A défaut de n'avoir aucun titre de royauté, elle avait tout les prestiges, passant de l'argent à la notoriété, de la sécurité à l'influence. A 14 ans à peine, elle avait tout vécu. Fille du « parrain », elle n'était importunée par personne et elle savait parfaitement user de son statut. Pourquoi se refuser tout ces plaisirs qui s'offrait à elle ? S'agrippant à la chemise de son passe-temps éphémère elle se laissa envouté par ce tout dernier plaisir que venait de lui offrir ce parfait inconnu. Plongé dans la décadence de l'univers urbains et nocturnes slaves, elle prit goût à toute addiction. Commençant par la gloire, l'alcool, la superficialité, le risque, le jeu et le sexe. Elle s'adonnait tout les jours un peu plus a cette auto-destruction qui dans le monde où elle vivait ne risquait pas de prendre fin de ci-tôt. A moins qu'un quelconque méfait ne viennent obstruer sa charmante petite existence.

Saint-Pétersbourg
, Russie, 2010
Un silence pesant et une atmosphère de deuil, ainsi s'installa cette première journée pour Alksandra. Cette première journée sans celle qu'elle avait vu dépérir jour après jour auprès d'elle. Liée à son père depuis toujours, elle avait toujours laissé de côté celle qui lui avait donné la vie pour complètement l'ignorer au fil des années à l'instar de son père. Enfermé dans un égoïsme persistant elle n'avait vue ce qui était en train de se tramer autours d'elle et ne soupçonnait même l'existence de ne serais-ce qu'un danger. Mais elle en avait oublié le plus important, Elle était au cœur d'une conspiration de malhonnêteté, qu'elle jugeait bonne car elle était sa famille mais qui sous un autre angle restait bel et bien la mafia russe. Elle avait vécu des années sans s'en soucier, appréciant les jours qui lui était offert comme une simple héritière de grande entreprise pétrolière mais il n'en était rien, elle demeurait Alksandra Beirsdorf, fille du tout puissant et bien évidement son point faible. Ivan avait, bien qu'elle l'ait oublié durant des années, une activité périlleuse qui mettait en danger chaque personne de son entourage et plus particulièrement sa famille. C'était ainsi qu'elle les avait quitté. Elle avait payer le triste pris de s'être amourachée d'un homme imbus de sa personne qui ne l'aimais et ne la respectais pas, mais elle était tout de même partit avec cette amour. La jeune fille prit alors conscience que tout ceci n'était qu'un tirade dicté par la puissance de son père et que si elle ne s'en défaisait pas, elle serait tout comme sa mère, l'objet de manipulation et finirait par avoir le même triste sort. Elle prit alors comme prétexte sa sécurité afin de demander l'exil. Son père lui accorda voyant la situation bien trop critique sur ses terre. C'est ainsi qu'elle prit le premier vol pour rejoindre une des université les plus réputée de l'Europe tout entière et de commencer une nouvelle vie.



I'M STILL BREATHING
Bonjour à toi Londonien. Le moment est venu pour moi de me présenter. Je suis sammy alors prosterne-toi. Jai 138 balais, ça gère hein ? C'est en flânant sur l'avenue d'un TOP que je suis tombée sur FOL et je compte bien y revenir au moins 4 fois par semaine. J'ai décidé de me dessiner avec les traits de Cintia Dicker.
y aurait-il le même en compagnie d'une bière ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Re: ALEKSANDRA. b e i r s d o r f. { DONE }   Lun 23 Aoû - 11:59

DICKER I love you
Bienvenue !
Revenir en haut Aller en bas
V. Asher Rhodes
grand londonien
avatar

♦ Messages postés : 540
♦ Star de l'avatar : Colton Haynes.
♦ Pseudo : Map The Soul.


MessageSujet: Re: ALEKSANDRA. b e i r s d o r f. { DONE }   Lun 23 Aoû - 12:54

CINTIA.
Bienvenue !
Je te valide. Bon jeu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Re: ALEKSANDRA. b e i r s d o r f. { DONE }   Lun 23 Aoû - 13:58

Welcome here
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Re: ALEKSANDRA. b e i r s d o r f. { DONE }   Lun 23 Aoû - 15:05

    Merci les loulous ^^
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: ALEKSANDRA. b e i r s d o r f. { DONE }   

Revenir en haut Aller en bas
 

ALEKSANDRA. b e i r s d o r f. { DONE }

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Kovalevski Sasha Aleksandra ♪ {OK}
» Quand on se rend compte qu'on a deux ombres...[Aleksandra]
» ALEKSANDRA & GASPARD Ҩ « au détour d'un chemin. »
» (F) Aleksandra Kozlovski - Aurora Mohn
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
à la faveur de london :: ♦ IMPORTANT :: présentations version une-